Popular Post

Publié par : Marie-Eve jeudi 20 juillet 2017

Quand on s'y attend le moins
Chiara Moscardelli


Éditeur : Éditions Belfond
ISBN : 9782714471420
Nombre de pages : 336 pages
Date de parution : 29 Mars 2017


Bon jeudi à tous !

Me revoici de retour avec ma deuxième chronique de la semaine et pas la moindre puisque je vous présente ce soir un coup de coeur. Ça faisait un petit moment que j'avais reçu ce roman de la part d'Interforum Éditis Canada qui me l'avait envoyé comme une surprise. Je l'avais mis de côté parce qu'à la lecture du résumé, j'ai rapidement pris conscience que ce serait une lecture parfaite pour l'été, une lecture tout en douceur qui m'a permis de faire une transition vers mes lectures de vacances puisque je tombe en vacances demain. J'ai tellement hâte d'y être parce qu'après un an à travailler sans arrêt, croyez-moi, elles seront plus que les bienvenues. Pour en revenir à ma lecture, ce qui m'a particulièrement attiré dans le résumé a été la partie faisant référence à Bridget Jones. Pour être franche avec vous, je n'ai pas encore lu les romans d'Helen Fielding même si j'ai trois tomes qui m'attendent dans ma bibliothèque, mais j'ai adoré les films que je regarde encore de temps en temps et j'adore le personnage de Bridget Jones. Il est impossible de rester triste ou en colère après avoir fait face à ce personnage. Je me suis alors dit que si Penelope réussissait à atteindre la cheville de Bridget, je passerais un très bon moment. Résultat de la course, j'ai passé un super moment. Dès les premières pages du roman, on découvre une Bridget Jones italienne gaffeuse qui est à mourir de rire et plus on avance dans le roman, plus on embarque dans ses péripéties. Je ne peux pas compter sur une main le nombre de fois où j'ai éclaté de rire en lisant ce roman... une véritable petite pépite. Quand on s'y attend le moins est le troisième roman de l'auteure italienne Chiara Moscardelli, mais le premier à être traduit en français. Après ma lecture, je ne peux souhaiter qu'une seule chose... que ses autres romans soient traduits pour pouvoir me replonger dans sa plume que j'ai plus qu'adorer.

Si j'en venais à vous parler un peu plus de l'histoire, je devrais vous dire que celle-ci commence avec notre Penelope qui est en train d'écrire un test sur le point G pour le magazine féminin Girl Power alors que c'est une célibataire endurcie. On se fait alors rapidement une image du personnage. Alors qu'elle rêve d'avoir une grande carrière de journaliste, elle écrit ses tests et travaille pour Pimpax, une entreprise qui fabrique des serviettes hygiéniques... Le prix Pulitzer qui l'a fait tant rêvé est loin d'être à porter de main. Après une fête très arrosée, elle renverse un homme avec sa bicyclette et lui casse une jambe. C'est le coup de foudre pour Penelope, mais il disparait rapidement de sa vie jusqu'au jour où on lui annonce qu'un grand remaniement aura lieu dans l'entreprise et qu'un nouveau patron arrivera afin de mener à bien ce remaniement. Quelle n'est pas sa surprise quand elle voit arriver l'homme qu'elle a renversé sauf que sa mémoire, pourtant infaillible, semble lui jouer un tour puisque ce n'est pas le même homme. À partir de cet instant, Penelope ira de péripéties en péripéties et à chaque tournant de page, on ne sait jamais à quoi s'attendre. Je peux seulement vous dire une chose, on ne s'ennuie jamais avec elle.

En ce qui a trait aux personnages, même si Penelope ressemble beaucoup à Bridget Jones, elle a son caractère bien à elle et c'est ce qui la rend aussi tellement différente. Elle a un caractère bien trempée quand elle ose le montrer, mais la gêne contrôle une grande partie de sa vie. Aussi, elle a beaucoup de difficulté à se faire confiance, ce que j'ai trouvé un peu dommage parce qu'on voit rapidement que cette jeune femme a toutes les cartes en main afin de réussir autant dans sa vie personnelle que professionnelle. Penelope a une mémoire phénoménale, elle ne se souvient d'absolument tout. C'est vraiment fou. Cette facette d'elle-même a contribué au fait de la rendre polyglotte, elle parle en fait quatre langues. Malheureusement pour elle, elle est peut-être un peu trop curieuse alors ça la met souvent dans des situations très cocasses. Autour d'elle, plusieurs personnages viendront naviguer et rendront l'histoire de plus en plus drôle. Sérieusement, je ne dirais pas non à un deuxième tome.

En conclusion, ce roman, qui a été pour moi un coup de coeur, est une lecture parfaite pour l'été que je vous conseille vivement. À mettre en premier dans votre valise de vacances, vous ne le regretterez pas, croyez-moi ! Un roman qui se lit très bien au bord d'une piscine avec une sangria à la main...

Bonne lecture à tous !

Merci à Interforum Éditis Canada pour cette lecture !


Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

Copyright © S'évader par la lecture... - Ebook Stories - Templates by Johanes Djogan - Designed by Steff Création