Popular Post

Archive for 2016

Nouvelles sorties livresques !

By : Marie-Eve
Nouvelles sorties livresques !


Bonsoir à tous ! Est-ce que certaines lectures vous tentent parmi les sorties des dernières semaines ?
Dites-moi tout, je veux tout savoir !


image host image host image host

 image host image host image host

image host image host image host

  image host image host image host

  image host image host image host

  image host image host image host

  image host image host image host

  image host image host image host

  image host image host image host
 
image host image host image host
 
image host image host image host

  image host

The Ones - Daniel Sweren-Becker

By : Marie-Eve
The Ones
Daniel Sweren-Becker






Série : La Rébellion, Tome 1
Éditeur : Hugo Roman New Way
ISBN : 9782755628135
Nombre de pages : 334 pages
Date de parution : Janvier 2017


Résumé 

Cody a toujours été fière d'être une One. Elle et son copain James dont partie du 1% de la population choisi au hasard pour subir des modifications génétiques à la naissance. Les Ones sont beaux, doués, en pleine santé. En d'autres termes, ils sont parfaits. Mais c'est loin de plaire à tout le monde. L'inquiétant mouvement Égalité persécute les Ones en les marginalisant chaque jour un peu plus. Jusqu'à remporter un procès qui rend leur existence illégale. Et tout à coup, être un One devient un danger de mort.

Face à cette menace, Cody se rapproche d'un groupe radical mené par Kai, jeune leader passionné et charismatique. Les Ones n'ont plus le choix : se battre pour défendre leur identité... ou disparaître.

Attention, ce livre est une bombe. Nous déclinons toute responsabilité une fois la lecture commencée...



Bonsoir à tous !

Enfin une nouvelle chronique à vous mettre sous la dent. Je dois vous avouer que ce mois de décembre n'a pas été très productif côté lecture pour moi. Je dois même vous dire que je me suis découragée moi-même. The Ones est le deuxième roman que je réussis à lire, mais c'est aussi le roman qui m'a permis de retrouver la petite étincelle afin de recommencer à lire un peu plus. Ce roman n'étant toujours pas sorti au Québec, vous devez sûrement vous demander comment j'ai fait pour pouvoir le lire. En fait, j'ai participé à un concours sur la page Facebook des éditions Hugo New Way où j'ai gagné le roman. Vous ne pouvez même pas vous imaginez à quelle point j'étais heureuse parce que j'avais lu beaucoup d'avis positif de la part de nos voisins français sur ce roman. J'ai donc décidé de le glisser dans ma PAL de décembre et même si ce roman n'a pas été un coup de coeur, j'ai su l'apprécier à sa juste valeur et je remercie vraiment l'auteur de m'avoir redonné goût à la lecture.

Quand j'ai reçu le roman par la poste, la petite pastille sur la quatrième de couverture qui indiquait : « Attention, ce livre est une bombe. Nous déclinons toute responsabilité une fois la lecture commencée… » m'a beaucoup intriguée et je me suis dès lors demander si ce livre était effectivement une bombe - livresque - on s'entend là-dessus. J'ai lu ce livre en une semaine environ, mais sachez qu'avez les fêtes de fin d'année, j'ai passé plusieurs jours sans toucher le livre. Je dois vous avouer que je n'ai vraiment pu lire qu'hier et aujourd'hui et ce, quelques heures seulement.

Comme vous pouvez vous en doutez, ce roman est une dystopie, sujet qui a été beaucoup traité dans les dernières années avec l'arrivée des « Hunger Games », « Divergence » et compagnie. Il devient alors de plus en plus dur pour les auteurs de sortir leur aiguille du lot. Daniel Sweren-Becker a réussi ce tour de force en parlant de modification génétique, de terrorisme et surtout des droits des êtres humains. Tous ces sujets pourraient bien entendus nous toucher dans un futur pas si lointain. L'auteur a su amener le lecteur à réfléchir et à se poser beaucoup de questions sur tout ça.

Si je vous parle un peu plus des personnages, les principaux sont Cody et James, deux Ones. Être un Ones signifie que tu fais partie du 1% de la population qui a vu ses gênes modifiés « In Vitro » afin de rendre les humains parfaits et comme vous vous en doutez, à la minute où l'humanité parle de rendre la race parfaite, les problèmes ne font que commencer. Ayant la « vie facile » puisque tout ce qu'ils entreprennent, ils le réussissent, les Ones finissent par être détestés par les 99% restant de la population. Le gouvernement finit par passer des lois qui rendent leur existence illégale et là, les problèmes embarquent et ne les lâcheront plus. Personnellement, j'ai eu beaucoup de difficultés à m'attacher à Cody qui était trop extrémiste et tête brûlée pour moi. Je n'arrivais pas à la comprendre en profondeur parce que nos points de vue différaient trop alors quand on passait au côté de James, j'étais aux anges parce que je l'adorais. J'arrivais beaucoup plus à m'identifier à lui. Tout au long du roman, il est fidèle à ces croyances et continue malgré tout de croire en la bonté humaine contrairement à Cody qui elle pense que l'être humain est fondamentalement mauvais. J'ai beaucoup aimé aussi quand James a pris plus sa place au lieu d'être seulement un mouton.

Pour ce qui est de l'intrigue, elle était vraiment bonne. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant se livre. Par contre, je n'avais aucun problème à le laisser de côté pour faire autre chose, du moins pour la première partie du roman. La seconde partie, quant à elle, m'a tenu en haleine et là, j'ai eu de la difficulté à lâcher ma lecture. Les rebondissements pour certains me laissaient bouche-bée et le cliffhanger de la fin est une vraie torture surtout lorsque j'ai appris que la suite viendrait, mais qu'elle n'était toujours pas écrite en v.o. L'attente sera longue avant de pouvoir mettre les mains sur cette suite que j'attendrai impatiemment.

En conclusion, je vous conseille de vous procurer ce roman dès sa sortie en librairie. Vous ne serez pas déçus. Et quand ce sera fait, n'hésitez pas à venir en parler avec moi, je veux savoir ce que vous en penserez.

Bonne lecture !


La vie est un jeu d'enfant - Martin Collins

By : Marie-Eve
La vie est un jeu d'enfant
Martin Collins

Éditeur : Essor Éditeur
ISBN : 9782981582508
Nombre de pages : 454 pages
Date de parution : Mai 2016
 
 
Résumé :
 
En 1977, alors âgé de 4 ans, le petit Martin n’avait aucune idée du tournant qu’allait prendre sa vie dans la rue Dollard-Contant. C’est qu’il demeure intrigué par ce monde et ne cessera pas de vivre ses propres expériences avant d’obtenir par lui-même les réponses à ses questions. Les relations particulières qu’il développera avec les personnages du voisinage deviendront rapidement des repères importants pour sa compréhension du monde.

Entre la vie de famille, l’école et les jeux avec ses amis, le petit Martin deviendra grand en apprenant d’abord à accepter ce qu’il est et, enfin, en se libérant de ce qu’il ne veut plus être. Aujourd’hui, à mesure que grandit la paix en lui, il réussit à apprécier tous les jours la chance qu’il a d’avoir sa place dans le grand terrain de jeux de la vie.

Dressant un portrait critique et réaliste de la vie de banlieue des années 1980, l’auteur vous propose un examen de conscience sur les valeurs d’une société, mais, au-delà de tout, une réflexion sur cette quête d’authenticité et tout ce qui fait de l’homme un être créateur.



Bonsoir à tous !

Quand l'auteur de ce roman, Martin Collins, et sa conjointe sont entrés en contact avec moi afin de me proposer de lire ce roman pour le chronique, je dois vous avouer que j'ai accepté parce que le résumé et les chroniques que j'avais pu en lire m'avaient beaucoup intriguée. De plus, le genre de ce roman qui se situe entre l'autobiographie et un roman de développement personnel me permettait de sortir des genres de romans que je lisais habituellement et donc, de découvrir quelque chose de nouveau. Le mélange des genres a même apporté un certain charme à ce récit, qui je dois vous l'avouer, est venu me chercher au-delà de ce que j'aurais pu penser de prime abord.

En lisant ce roman, j'ai eu l'impression de retomber en enfance, réellement et ça m'a fait un bien fou. Juste le fait de repenser à mon enfance en lisant les aventures du petit Martin m'a permis de faire un travail d'introspection sur moi-même qui m'a réellement surpris. Même si je suis née à la fin des années quatre-vingt et donc une décennie après le petit garçon de cette histoire, certaines des aventures vécues par celui-ci ont été pratiquement les même que lui. Peut-être que le fait de venir de la campagne au lieu de la ville ou de la banlieue m'a amené à connaître ces « modes » un peu plus tard, mais j'ai vraiment adoré lire sur tout ses aspects. J'avais l'impression de les revivre en même temps que le personnage principal du roman.

Comme ce roman n'est pas seulement une histoire joliment racontée, mais qu'il est également un de développement personnel, le lecteur est amené vers certaines prises de conscience qui viennent doucement jusqu'à nous. Ce roman mérite d'être lu tout doucement pour en savourer chaque aspect... Ce que j'ai fait personnellement en étalant ma lecture sur deux semaines et c'est la meilleure chose que j'aurais pu faire. Cette lecture ne mérite pas d'être fait rapidement, elle doit se déguster comme un bon vin ou alors un très bon repas.

Une chose que Martin Collins m'a fait prendre en compte et qui est très vrai, c'est que malgré que les années aient passées et que nous étions devenus des adultes, la vie est et restera un jeu d'enfants et que le fait de les côtoyer nous permet de garder notre coeur jeune et de voir chaque jour comme une nouvelle aventure. Vraiment, je tiens à vous remercier pour ce partenariat et cette lecture qui m'a amené beaucoup plus loin que j'aurais pu le penser.

Bonne lecture à tous ! 

Le tueur - Linda Joy Singleton

By : Marie-Eve
Le Tueur
Linda Joy Singleton





Série : Régénération
Éditeur : Éditions AdA
ISBN : 9782896678273
Nombre de pages : 350 pages
Date de parution : Mai 2013


Résumé :

Trois scientifiques se lancent dans des expériences extrêmes sur l'ADN. Le résultat? Cinq enfants, cinq clones, chacun créé à partir des gènes d'une personne différente, chacun destiné à être parfait. Mais lorsque le cerveau qui dirige le projet estime que c'est un échec, ses collègues décident de protéger les clones de sa fureur. Et voici que quinze ans plus tard, les clones, désormais des adolescents, doivent s'unir pour déjouer le fou furieux qui tient à tout prix à les exterminer...

Chase est condamné à une vie de violence ; il est le clone d'une tueur en série et on ne peut faire fi de son ADN, n'est-ce pas ? Ayant peur de faire du mal à ses amis, Chase se réfugie dans un ranch californien, où il parvient à oublier ses démons - un moment. Mais une journaliste tente d'établir qu'il a commis un meurtre et s'acharne à trouver des indices et à provoquer un scandale avec une foule de questions indiscrètes. Les amis clones de Chase savent qu'elle ne lâchera pas sa proie facilement. Et qu'il leur incombe de défendre la réputation de leur copain. Mais Chase est-il vraiment innocent ?

Bonsoir à tous !

Je viens finalement de terminer cette série en lisant le cinquième et dernier tome. La série Régénération a été une véritable découverte pour moi. J'avais acheté les cinq tomes il y a quelques années sans jamais les lire et maintenant, je dois vous avouer que je le regrette. Avoir su que j'aimerais autant ses romans, je me serais laissée séduire bien avant pour pouvoir les relire en ce moment. Le cinquième tome a, par contre, été mon préféré et même si c'est le dernier, l'intrigue ne fait qu'augmenter jusqu'au grand dénouement. J'ai beaucoup aimé, mais je n'aurais jamais pensé que ça se terminerait de cette façon même si j'ai adoré la fin. Je suis tombée en amour avec la plume de Linda Joy Singleton et j'espère avoir la chance de découvrir ses autres romans bientôt. Je sais même que j'ai plusieurs romans de cette auteure qui m'attende sagement dans ma bibliothèque. Des heures de plaisirs à venir pour moi...

Dans ce dernier tome, nous suivons Chase en premier plan, mais Allison vient, quand même, prendre une grande place dans l'intrigue. Alors que Chase décide de partir sans prévenir personne pour les protéger du possible tueur en série qu'il pourrait être, ses amis n'arrivent tout simplement pas à y croire et trouve la vie sans lui bien vide... tout particulièrement Varina qui est en amour avec lui. Alors que celle-ci obtient la bizarre d'impression que Chase est en danger, autant à cause d'une journaliste très fourbe que physiquement, Allison et elle parte à la recherche de Chase et d'informations pour dédire cette journaliste. Y arriveront-elles ? C'est en le lisant que vous le découvrirez.

Les personnages sont toujours aussi attachants et j'ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur Chase qui a vraiment un côté mental très compliqué. Il a vraiment peur de devenir comme l'homme duquel il a été cloné... un tueur en série. Pour lui, la seule façon de s'empêcher de le devenir, c'est de s'éloigner de la civilisation et de vivre seul dans la nature. Tout le monde semble voir qu'il est très différent de son « hôte » sauf lui et c'est vraiment triste. De plus, la moitié de l'histoire est écrite sous le point de vue d'Allison qu'on retrouve à nouveau dans ce tome. Ayant beaucoup aimé cette jeune fille débordante d'énergie, c'est avec plaisir que j'ai de nouveau lu des lignes de son point de vue.

En conclusion, laissez-vous tenter par cette petite série que vous adorerez à coup sûr. Et si ce n'est pas pour vous, laissez vos adolescents la découvrir, ils ne pourront que l'aimer !

Bonne lecture !

Copyright © S'évader par la lecture... - Ebook Stories - Templates by Johanes Djogan - Designed by Steff Création